Un bébé, une dent !

0.0/5

Vous attendez un heureux événement ? 1000 mabrouk ! 

En revanche, vous avez dû entendre ce dicton populaire : « un enfant, une dent ! ». Sachez que ce n’est pas sans fondement. En effet, les changements induits par la grossesse entraînent un déséquilibre favorisant l’apparition de caries ou fragilisant vos dents. Être enceinte impose donc que vous apportiez une attention toute particulière à votre hygiène dentaire.

Pour ne pas donner raison à ce proverbe, Sourire à pleines dents fait la lumière sur les pièges à éviter pour bien s’occuper de ses dents durant la grossesse et toutes les garder à l’issue de celle-ci.

Dois-je changer mes habitudes quotidiennes ?

Si vous vous brossez déjà les dents au minimum deux fois par jour avec un dentifrice au fluor, et que vous nettoyez dans les zones interdentaires une fois par jour, continuez votre bon travail ! Dans le cas contraire, il n’y a pas meilleur moment pour commencer. En effet, les recherches associent la mauvaise hygiène buccodentaire pendant la grossesse à l’accouchement prématuré, au retard de croissance intra-utérin, au diabète gestationnel et à la prééclampsie. Parlez à votre dentiste de votre routine personnelle, il vous conseillera de sorte à prévenir les petits maux buccodentaires de la grossesse.

Pourquoi mes gencives saignent-elles?

Près des trois-quarts des femmes enceintes développent une gingivite de grossesse ou gingivite gravidique. C’est plus courant entre le deuxième et le huitième mois de grossesse et disparaît généralement après l’accouchement. La raison ? Vos hormones rendent vos gencives plus vulnérables à la plaque dentaire. Tout comme les parodontites, les bactéries causées par cette plaque dentaire peuvent voyager dans le sang jusqu’au placenta et activer les prostaglandines, qui déclenchent le travail, notamment pendant le 1er trimestre de grossesse. Par conséquent, si vos gencives sont enflées, rouges, sensibles voire douloureuses et que ça saigne sous l’action du brossage, parlez-en à votre dentiste. Il évaluera votre santé dentaire pour déterminer si vous avez besoin de traitements ou de soins parodontaux.

Quel que soit le cas, ne négligez surtout pas le brossage et le passage du fil dentaire. Il est plus important que jamais de préserver votre hygiène buccale. 

Vais-je vraiment perdre une dent à chaque grossesse ?

Perdre une dent n’est pas censé être une étape “normale” de la grossesse, donc si cela vous arrive c’est que vous aviez probablement déjà un problème dentaire préexistant. Vous pouvez cependant avoir l’impression que vos dents sont un peu lâches. Ce sont les hormones de grossesse qui desserrent les ligaments et les os qui supportent vos dents et les maintiennent en place, et ce même sans souffrir de gingivite. Ce phénomène disparaît souvent après la grossesse, mais si vous avez la sensation que vos dents bougent alors qu’elles ne le devraient pas, consultez. Si vous êtes suivie régulièrement, les problèmes seront mieux anticipés et traités. Gardez en tête que, malgré la croyance populaire, les soins dentaires ne sont pas contre-indiqués durant la grossesse.

J’ai tout le temps la nausée. Que faire si je vomis ?

Malheureusement, les nausées peuvent ne pas être que matinales, et frapper à tout moment de la journée. Les soucis commencent pour vos dents au moment où les nausées sont accompagnées de vomissements. Ces derniers contiennent des acides gastriques qui peuvent ronger vos dents. Il est donc impératif de vous rincer la bouche correctement sans attendre et évitez de vous brosser les dents immédiatement après les vomissements. Il vous faut d’abord éliminer les acides de votre estomac qui sont entrés en contact avec vos dents pour freiner l’attaque de votre émail et l’usure de vos dents. Vous pouvez utiliser de l’eau, un bain de bouche dilué ou un 1 cuillère de bicarbonate de soude dans un verre d’eau. Brossez-vous les dents environ 30 à 45 minutes plus tard.

Bonus : bu, le mélange bicarbonate – eau calme les fameuses remontées acides du dernier trimestre de la grossesse. 

Mais le brossage me donne des hauts-le-cœur !

Vous êtes dans une période où tout – ou presque tout – peut vous faire vomir. Mais comme chaque grossesse est unique, c’est à vous de découvrir ce qui fonctionnera pour vous. Changez la saveur du dentifrice, utiliser une brosse avec une tête plus petite ou brossez-vous les dents à différents moments de la journée jusqu’à trouver ce qui marchera pour vous. Passez de l’électrique au mécanique ou vice-versa, faites des pauses durant le brossage, cela pourrait aider. Mais l’important est de maintenir votre routine en termes d’hygiène buccale, car les vomissements répétés fragilisent vos dents à cause de l’acidité, ce qui vous rend un peu plus vulnérable aux caries qu’en temps normal.

Qu’en est-il des dents de mon bébé?

Certains bébés naissent avec une ou plusieurs dents. C’est ce qu’on appelle les dents natales. C’est un phénomène relativement rare, qui concerne environ une naissance sur 2 000. Les dents qui percent peu après la naissance sont appelées dents néonatales. Ces dernières seraient encore plus rares que les dents natales. En revanche, pour la plupart des bébés, les bourgeons commencent à se former sous les gencives vers la sixième semaine de grossesse. Ils commencent à se minéraliser en construisant la dentine et l’émail qui la recouvre, à partir du troisième mois de la grossesse. 

Une alimentation équilibrée de la mère favorise le développement normal des dents du foetus. Veillez à consommer des aliments renfermant une variété de nutriments, complétez avec un complexe vitaminique en accord avec votre obstétricien : vitamines A, B9 (Acide Folique), C, D, protéines, calcium, phosphore, zinc… et privilégiez des eaux à forte teneur en fluor. Buvez à volonté, n’attendez pas d’avoir soif, et emmenez toujours une petite bouteille d’eau avec vous. 

Puis-je faire une radio des dents même si je suis enceinte ?

Il est communément admis que l’anesthésie locale et les radios des dents sont sans danger. Par précaution, on minimise l’exposition des femmes enceintes aux rayons X. De manière générale, les dentistes préfèrent se limiter aux traitements des petites urgences (caries, infections, abcès, etc.), le plus souvent au cours de votre deuxième trimestre, et reportent ce qui peut attendre jusqu’après l’accouchement. Si on ne peut pas faire autrement, la future maman est équipée d’un tablier de protection en plomb, qui recouvre son ventre pendant l’examen. Et, dans la mesure du possible, sa gorge sera également recouverte par un col thyroïdien de radioprotection. On n’est jamais trop prudent !  

Que faire en cas de rage de dent ?

La plupart des des médicaments sont déconseillés aux femmes enceintes. Alors si faites face à une rage de dents, ne prenez pas ce que vous auriez pris en temps normal. Adieu ibuprofène, aspirine, et autres anti-inflammatoires non stéroïdiens. Optez pour du paracétamol, et uniquement du paracétamol. Le dentiste pourra également vous prescrire des antibiotiques en cas d’infection, et c’est souvent l’ amoxicilline qu’il choisira.

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Notre ligne d’assistance dentaire est là pour répondre à toutes vos questions concernant la santé bucco-dentaire. Si vous avez besoin d’informations, nous sommes là pour vous renseigner et vous aiguiller. Appelez-nous au 06 55 22 03 93, ou échangez avec nous par WhatsApp si cela vous convient mieux. Visitez nos réseaux sociaux pour obtenir des conseils et des mises à jour sur le traitement des patients pendant cette période particulière.

Restez connectés
Les plus lus
NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter pour rester informé.

Partenaires officiels

Logo Zimmer-Biomet
Logo Geistlich
Dentis Clinic
Medicor
Horaires

Du lundi au vendredi, de 9h à 18h30.

Téléphone
© 2022 – Sourire à pleines dents. Made by WeMasterWeb.