Des mots sur vos maux de dents

0.0/5

Qu’il soit léger ou sévère, constant ou intermittent, dans la dent ou autour, le mal de dents s’accompagne souvent d’une angoisse justifiée : et si c’était plus grave que ça en a l’air ?

En règle générale, la douleur dentaire se manifeste pour vous signifier que quelque chose ne va pas avec vos dents ou vos gencives. Les douleurs issues d’affections courantes, comme les caries dentaires, peuvent rapidement passer de légères à invalidantes si elles ne sont pas traitées. Il arrive qu’une simple carie provoque un abcès dentaire et, dans de rares cas, l’infection peut se propager au cerveau, ce qui peut mettre la vie en danger.

Parfois, cependant, le mal ne situe pas au niveau des dents. C’est ce qu’on appelle une douleur référée. Cela signifie que la douleur est causée par un problème ailleurs dans votre corps, mais que vous avez mal à un autre site que celui qui est atteint : c’est les cas par exemple des maux de dents causés par la sinusite.

Alors comment savoir de quel mal il s’agit, si c’est une urgence ou pas ? Il suffit d’apprendre à reconnaître le type de douleur dont on souffre. Voici quelques clés pour mieux les décrypter.

Une belle palette de douleurs

On n’a pas tous mal aux dents de la même manière. Et, même chez une seule et même personne, ça peut changer d’une fois à l’autre, selon ce qui la provoque ou la « réveille ».

Parmi ces sensations auxquelles on aimerait échapper, il y a les douleurs lancinantes qui s’accompagnent d’un gonflement autour de la dent ou de votre gencive. Celles qui se doublent de fièvre. Les douleur aiguës au moment où l’on touche la dent ou que l’on mord. Celles qui s’assortissent d’une sensibilité en réponse à tout aliment ou boisson chaude ou froide, ou les deux. Puis il y a celles, plus rares, qui s’apparentent à des brûlures ou à une sensation de choc.

Les causes les plus courantes

La carie dentaire est la cause la plus courante des maux de dents. On a souvent tendance à la considérer comme une affection bénigne or, si elle n’est pas traitée, un abcès peut se développer. L’infection se répand à l’intérieur de la dent et s’infiltre dans la pulpe et les tissus jusqu’à se propager au cerveau, mettant ainsi la vie de la personne en danger. N’attendez surtout pas et consultez immédiatement votre dentiste si vous pensez avoir un abcès dentaire. 

Un mal de dents peut également être causé par une dent incluse. C’est une dent coincée dans le tissu gingival ou l’os, au-delà de la date normale à laquelle elle était censée sortir. L’inclusion touche le plus souvent, après les dents de sagesse, certaines canines. On peut observer une inflammation autour de la zone concernée, ainsi que des douleurs à la mâchoire, des maux de tête et un goût bizarre lorsque vous mordez près de la dent.

Quand la cause est tout autre

Quand on parle de douleurs référées, on pense généralement à la sinusite. Et à juste titre, puisque cette infection virale, bactérienne ou fongique de la cavité sinusale ne contente pas d’enflammer que les sinus, mais peut déclencher des douleurs dans les dents supérieures dont les racines sont proches de ces derniers.

Certaines causes de douleurs dentaires référées sont heureusement moins fréquentes. Les maladies cardiaques et pulmonaires peuvent causer des maux de dents en raison de la proximité avec le nerf vague. C’est le nerf crânien dont le territoire est le plus étendu, d’où son nom. Il est aussi à l’origine du fameux malaise vagal !

Il relie le cerveau à différents organes, y compris le cœur et les poumons. C’est pourquoi, dans le cas de certaines maladies cardiaques, des maux de dents peuvent être observés en tant que signe avant-coureur d’une crise cardiaque. Le cancer du poumon peut également causer des douleurs dentaires, ainsi que la névralgie faciale. Cette dernière se manifeste par de vives douleurs qui touchent un côté du visage. La douleur, semblable à des décharges électriques, peut être provoqués par des gestes aussi banales que de se brosser les dents, boire, manger, se raser ou sourire. La douleur peut donner l’impression qu’elle vient de vos dents.

Solutions

La plupart des gens vont chez le dentiste pour un mal de dents, car la plupart des maux de dents sont causés par des problèmes de dents. Votre dentiste fera alors un examen physique de vos dents et s’appuiera sur des radios et/ou scanners pour détecter la source de la douleur.

Si votre mal de dents est dû à une carie, votre dentiste retirera la carie et assainira la cavité avant de la remplir et la fermer. Dans le cas des dents incluses, il se peut qu’il faille avoir recours à la chirurgie. Rassurez-vous, vous aurez très probablement droit à des analgésiques pour calmer vos maux et des antibiotiques pour traiter une quelconque infection.

Mais si votre dentiste ne parvient pas à trouver la cause de vos douleurs, il vous orientera vers un médecin spécialiste pour un diagnostic plus approfondi.

{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.singularReviewCountLabel }}
{{ reviewsTotal }}{{ options.labels.pluralReviewCountLabel }}
{{ options.labels.newReviewButton }}
{{ userData.canReview.message }}

Notre ligne d’assistance dentaire est là pour répondre à toutes vos questions concernant la santé bucco-dentaire. Si vous avez besoin d’informations, nous sommes là pour vous renseigner et vous aiguiller. Appelez-nous au 06 55 22 03 93, ou échangez avec nous par WhatsApp si cela vous convient mieux. Visitez nos réseaux sociaux pour obtenir des conseils et des mises à jour sur le traitement des patients pendant cette période particulière.

Restez connectés
Les plus lus
NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter pour rester informé.

Partenaires officiels

Logo Zimmer-Biomet
Logo Geistlich
Dentis Clinic
Medicor
Horaires

Du lundi au vendredi, de 9h à 18h30.

Téléphone
© 2022 – Sourire à pleines dents. Made by WeMasterWeb.